Toutes nos actualités

17
Dec.
Réunis mercredi 9 décembre à l’institut Jacques Delors, à Paris, les jurés du 14e Prix du livre européen ont récompensé l’auteur slovaque Pavol Rankov pour son roman C’est arrivé un premier septembre, paru en mars 2019 aux éditions Gaïa. Les 13 journalistes européens membres du jury, qui était présidé cette année par l’actrice Carole Bouquet, ont salué « une excellente contribution au travail de mémoire et à l’examen de conscience non seulement des populations de l’ancien bloc soviétique, mais de

Suivez-nous sur Facebook

3 jours Il y a

Gaïa Éditions
PRESSE 🗞 | « Servi par une prose limpide et vibrante et une imagination féconde, le roman de Robbie Arnott met en garde contre le "carnage tranquille du monde" autant qu’il en célèbre la beauté […] Conte écologique, politique et philosophique, **L’Oiseau de pluie** confronte l’homme à la nature qui s’ébroue dangereusement sous ses assauts malveillants, ou aux légendes qui finissent par se confondre avec la réalité. »Laurence Péan, dans La Croix, à propos du nouveau roman de Robbie Arnott, **L'Oiseau de pluie**, finaliste du Miles Franklin Literary Award.📘 **L'Oiseau de pluie** de Robbie Arnott, traduit de l'anglais par Laure Manceau, est à découvrir en librairie ! ... Voir plusVoir moins
View on Facebook

1 semaine Il y a

Gaïa Éditions
EXTRAIT 📗 | Découvrez un extrait de **Notre correspondant sur place** de Robert Perišić !« Je me suis garé près de mon immeuble, devant la vitrine d’une agence Last Minute qui annonçait en grosses lettres : THAÏLANDE, NEW YORK, CUBA, TIBET, MALAGA, KENYA… Chaque jour, tu peux te décider à la dernière minute.Ça pourrait être pas mal, me suis-je dit.Je contemplais cette vitrine en fermant ma voiture. Fallait-il aller à Cuba ? Ou à New York, le centre du monde ? Ou au Tibet ? Avoir une révélation et revenir changé ? Finalement, je suis quand même rentré chez moi, ai regardé mes mails, constaté que Boris ne s’était pas manifesté, sans parler de m’écrire quand il comptait revenir. Et je relis de nouveau ses anciens mails, m’efforçant de pénétrer cette psyché…• • •Saddam est un jeune paysan de la région de Bassora, ses parents l’ont appelé comme le président, qu’est-ce qu’il y peut, il écarte les bras, il écarte les bras, il écarte les bras, comme un épouvantail, et je les écarte aussi, je les écarte aussi, je les écarte aussi et nous discutons comme deux épouvantails dans un champ, mais il n’y a pas de cultures, pas la moindre plante, pas d’herbe, pas d’oiseaux à chasser, juste du sable et de la ferraille, et son village, dit Saddam, est au mauvais endroit, il ouvre les bras, un très mauvais endroit, dit-il, il y a le feu là-bas, dit-il, beaucoup de feu, c’est pourquoi il a entassé toutes ses chèvres dans un camion cinématographique en diable et est parti on the road comme Kerouac, mais il n’y a pas de littérature, pas de Neal Cassady, pas de poésie, c’est la fin des haricots, comme dit la sagesse populaire, et il a crevé, Saddam le paysan, au milieu de l’autoroute Bassora-Bagdad, il a crevé, et il n’a pas de roue de secours, et meeerde, Saddam rafistole son pneu, les chèvres bêlent dans le camion, comme c’est bucolique, les chars Abrams passent, ils regardent tous droit devant eux, attroupement de forces autour des chèvres de Saddam, je m’accroupis à côté de lui, tu sais, comme si j’allais aider, mais je n’aide pas.• • •Je lis ça comme si je le tenais à l’œil, comme ils surveillent les tire-au-flanc à l’armée, mais peine perdue, il arrive plus à m’atteindre que l’inverse. Ses expressions folkloriques me tournent dans la tête, comme quand tu entends une chanson, triviale, et que la mélodie t’obsède... C’est la fin des haricots, non mais franchement. »→ Plus d'informations sur ce roman traduit du croate par Chloé Billon : gaia-editions.com/.../notre-correspondant-sur-place/ ... Voir plusVoir moins
View on Facebook

2 semaines Il y a

Gaïa Éditions
PRESSE 🗞 | « On entre dans le roman comme dans un conte à l'heure du coucher, une petite graine d'imaginaire semée à chaque nouvelle phrase. »Thomas Stélandre, dans Libération, à propos du nouveau roman de Robbie Arnott, **L'Oiseau de pluie**, finaliste du Miles Franklin Literary Award.📘 **L'Oiseau de pluie** de Robbie Arnott, traduit de l'anglais par Laure Manceau, est à découvrir en librairie ! ... Voir plusVoir moins
View on Facebook

2 semaines Il y a

Gaïa Éditions
À retrouver en librairie ! ✨**L'Oiseau de pluie** de Robbie Arnottroman traduit de l'anglais (Australie) par Laure Manceau☆☆☆Certains disent qu'il s'agit d'un fantôme, d'autres d'un mirage. Cet oiseau fantastique, à qui l'on prête la faculté de faire la pluie et le beau temps, Ren l'a aperçu quand elle était enfant et ne l'a jamais oublié. C'était il y a plus de quarante ans, dans ces mêmes montagnes où elle vit recluse depuis qu'un coup d'État a frappé son pays. Alors, le jour où elle voit débarquer un groupe de soldats, Ren comprend immédiatement ce qu'ils sont venus chercher. Cette « chose » miraculeuse qui vit dans les montagnes est menacée. Et Ren fera tout ce qui est en son pouvoir pour la protéger, quitte à en payer le prix.Jeune prodige des lettres australiennes, Robbie Arnott livre une œuvre follement inventive, sombre et envoûtante, célébrant la beauté du vivant et les pouvoirs de l'imaginaire.☆☆☆ ... Voir plusVoir moins
View on Facebook

@ gaiaeditions

  • À redécouvrir en poche ! 📚 LES TURBINES DU TITANIC de Robert Perišić, traduit du #croate par Ch...
  • En librairie aujourd’hui ! 🖊 L’OISEAU DE PLUIE de Robbie Arnott, traduit de l’anglais (#Austral...
  • 🌏 Cette Journée mondiale de la Terre nous rappelle à quel point notre planète regorge d'endroit...
  • En librairie ! 🖊 NOTRE CORRESPONDANT SUR PLACE de Robert Perišić, traduit du #croate par Chloé ...
  • 🌲 Vous adorez les balades en forêt, vous habitez un petit appartement citadin dépourvu de chemi...
  • « **Journal d’un jeune naturaliste** est un livre précieux dans ce qu’il offre de vision et de ...
  • ♥️ En ce jour où l’amour est roi, (re)découvrez en format poche deux romans incontournables de ...