La belle dormit cent ans
Roman traduit du norvégien par Elisabeth Tangen et Alexis Fouillet
ISBN: 
2-84720-006-1
15 €
format 13x23
Octobre 2012


Varg Veum débarque dans les mauvais quartiers de Copenhague à la recherche de Lisa. Et il a ses adresses. Même s’il lui en coûte le prix d’une passe, il obtient d’une prostituée, et avec le sourire, les informations qu’il lui faut. Joue un peu les gros durs face au concierge d’un bordel sordide, et finit par retrouver Lisa. Lisa, seize ans, déjà bien amochée par la vie, par la drogue, les passes, est un bout de femme roublarde. C’est donc redoublant de vigilance qu’il l’embarque, la veille toute la nuit, avant de la ramener à Bergen, en Norvège, chez ses parents. Il aimerait bien voir alors sa mission accomplie, si tant est qu’elle puisse l’être dans cette cause perdue d’avance, et aller noyer sa nuit blanche dans une bonne sieste arrosée d’aquavit. Mais non, c’est au tour des voisins de Lisa de lui transmettre leur fardeau. Leur fils Peter a disparu. Ex-petit ami de Lisa, drogué lui aussi. Mais là, ce sera moins simple que de ramener au bercail une petite fugueuse.



Série des Varg Veum

Privé sans client, mari laissé pour compte, Varg Veum ne serait qu’un anonyme perdu dans la foule s’il n’était habité de cette farouche ambition: sortir les jeunes de la came et/ou de la prostitution. Un genre d’idéaliste en somme, un idéaliste qui a parfois recours à des méthodes qui tranchent singulièrement avec la sincérité de ses motifs.

Bibliographie de
Gunnar Staalesen
  • Cœurs glacés Gaia Éditions
  • L'enfant qui criait au loup Gaia Éditions
  • Face à face Gaia Éditions