Olivier Kemeid présente son premier roman, Tangvald