Transcolorado
Roman français
ISBN: 
978-2-84720-745-3
176 pages - 17 €
format 13x22
Janvier 2017


••• Prix du premier roman Baz'Art des Mots 2017 •••

Au-dessus des grandes plaines, quand le ciel immense est trop bleu, une fille un peu cabossée par la vie monte dans le bus. Le Transcolorado l'emmène jusqu'à l'arrêt des quatre montagnes, et puis elle rentre. Le jour où Tommy avec sa balafre passe la porte du bar du bout de la route, elle sait que quelque chose s'avance qui peut changer un bout de son existence.

 

Découvrez le premier chapitre de Transcolorado.

La presse et les libraires en parlent: 

L’Humanité «  Catherine Gucher, grande lectrice, paraît d’abord s’inscrire en écho à Faulkner et au flux de conscience de son "idiot " Benjy, dans Le bruit et la fureur. Mais, bien vite, son livre révèle sa grande singularité. […] Ce que l’on apprécie d’emblée dans ce premier roman, c’est la puissance suggestive et l’ampleur de la vision. […] Ce vigoureux souffle narratif et une langue évocatrice, sonnant toujours juste, font du livre de Catherine Gucher l’un des débuts les plus convaincants de ce printemps.  »

Librairie Jakin (Bayonne) «  L'histoire est très belle, les sentiments aussi. […] Un livre qui fait du bien, qui apaise.  »

À vos marques… Tapage ! «  Ce roman sonne juste et clair et a le souffle d’un “nature writing” de grande qualité. […] Un premier roman magistral.  »

Librairie Hirigoyen (Bayonne) «  Des pins douglas, des pick-up déglingués, des Amish, des chevaux Appaloosa… Mais surtout le filtre singulier d’une fille étrange, abîmée par l’enfance et errant sur les routes. Un premier roman insolite et attachant.  »

La Provence «  Roman sur la part d’ombre qui existe en chaque être, mais aussi sur la force de résilience, Transcolorado est un livre émouvant dont il est difficile de tourner la dernière page, tant le combat de Mary, pour accéder au bonheur, est captivant.  »

Le Soir «  Elle a perdu l’idée d’un but dans son existence misérable, bien qu’elle rêve à des chevaux. Il faudra le passage d’un homme décidé à réhabiliter une forêt malade, un billet de la chance et une communauté amish comme modèle à ne pas suivre pour tracer une route nouvelle à travers des montagnes ouvertes sur le ciel.  »

Librairie Mollat (Bordeaux) « Pour son premier roman, Catherine Gucher crée un personnage naïf et sensible, un être à part qui réalisera tant bien que mal «"qu’on ne peut peut-être jamais savoir ce qui se passe au-dessous du ciel en réalité. " »

L’est éclair « Un roman ouvert sur l’amour et les grands espaces. »

Danactu-résistance « Superbe portrait de femme. On sent une chaleur envers tous les personnages, une chaleur communicative qui se diffuse dans toute cette histoire émouvante que le lecteur ne peut oublier une fois le livre achevé.  »

Librairie L’oiseau lire (Visé) « Transcolorado est un roman émouvant, reposant, voire rafraîchissant !  »

La Vie Nouvelle « Il y a là une histoire superbement déchirante, que Catherine Gucher porte crânement tout du long, faisant preuve d’une immense bienveillance à l’égard de ses personnages. Et c’est beau. C’est juste beau. »

Librairie Graffiti (Castres), Page des libraires «  Catherine Gucher signe ici un premier roman sensible et attachant.  »

Cultura (Chambray-les-Tours) «  Une aventure humaine hors du commun, la narratrice nous délivre son destin en montant dans un bus qui va la transformer et la transporter dans la nature des grands espaces… Superbe écriture, un premier roman surprenant et passionnant.  »

Librairie CoLibris (Meyzieu) «  Un premier roman très émouvant qui dévoile des sentiments et émotions dans ce qu’ils ont de plus vrai.  »

La Librairie Polinoise (Poligny) «  Coup de cœur pour un roman dont le sujet ne laissait pas présager tant de tendresse ! Un texte à la narration prenante, une héroïne attachante, une romancière qui arrive à nous mettre dans la tête et le cœur d’une jeune femme à l’histoire familiale lourde, à la vie bringuebalante… Bref un roman qui sans nier l’inhumanité des hommes nous réconcilie pourtant avec eux ! Bravo et merci aux éditions Gaïa !  »

Librairie Jean-Jacques Rousseau (Chambéry) «  Remarquable.  »

Le Dauphiné Libéré «  Catherine Gucher offre avec ce premier roman un souffle des grandes plaines américaines.  »

Librairie Filigranes Corner (Bruxelles) « Atmosphère garantie. »

La lettre du libraire «  Mélancolique mais pas désemparé, Transcolorado nous transporte dans un ailleurs où la lumière pointe à l’infini.  »

Les notes bibliographiques «  Un roman de formation imagé et touchant.  »

Les Affiches de Grenoble et du Dauphiné «  Une petite merveille. De ces histoires venues de nulle part, qui happent par surprise et dont on sort stupéfait, ébloui et heureux.  »

Librairie Les Fables d’Olonne (Les Sables-d’Olonne) «  Un roman audacieux.  »

Passion Lyre «  Ce roman extrêmement puissant […] vous habitera longtemps après l’avoir refermé.  »

Sur la route de Jostein « Catherine Gucher crée un univers aux ciels changeants dans ces grands espaces du Colorado avec des personnages fracassés, idéalistes, attachants. Un grand premier roman et une héroïne que je ne suis pas prête d’oublier. »

À l’écoute des livres «  Transcolorado est un roman inclassable mais attachant. […] À découvrir !  »

Le Dauphiné Libéré « De son imagination débordante, elle a fait jaillir une écriture qui va à l’essentiel. Ses personnages, attachants, sont épris de liberté.  »

La librairie Polinoise (Poligny) sur France Bleu Besançon, émission Le livre qui vaut le détour «  Je ne peux que vous inviter à découvrir des pages sublimes, à entrer dans la tête et le cœur de ce personnage magnifique. Catherine Gucher a créé un personnage qui nous va droit au cœur.  »
https://www.francebleu.fr/emissions/le-livre-qui-vaut-le-detour/besancon/transcolorado-de-catherine-gucher-editions-gaia

Spaluxe TV Blog «  Très visuel, le road book donne à voir des clichés à la Walker Adams, fait surgir des images de tornades dignes du National Geographic. Il est avant tout un voyage tout en humanité dans l’Amérique profonde.  »

Bibliographie de
Catherine Gucher