Sténon ou la Divine séduction
Roman traduit du danois par Monique Christiansen
ISBN: 
2-910030-21-0
21,19 €
format 13x19
Octobre 1995


Sténon, le père de la géologie stratigraphique moderne et de la paléontologie, fut un anatomiste hors du commun. Mais c’est surtout son cheminement humain et spirituel qui fascine. Célèbre dans l’Europe du XVIIe, il fréquente tout ce que le monde d’alors peut compter de notoriétés. Il rencontre Molière, critique Descartes, est l’ami de Leibniz et Spinoza. Mais, obsédé par le sacré, il n’aura de cesse de trouver la clé de l’harmonie entre la science et la foi. Convaincu de l’avoir trouvée, ce Luthérien embrassera la foi catholique.

Extrait

Mon besoin de pénétrer ce qu’il y a sous la surface, derrière l’apparence, d’examiner l’invisible, de dévoiler des relations, de montrer non seulement le mécanisme, la construction merveilleuse de l’appareil corporel, mais aussi de m’attarder à admirer la beauté qui se trouve dans les tissus, dans le labyrinthe des artères et des veines, dans les teintes changeantes d’un poumon, par exemple dans la gamme de couleurs de la rate qui va du vert-de-gris au rouge profond du bourgogne, ce besoin ne se démentit pas non plus à Imprunta. Personne ne peut s’imaginer cette approche sensuelle du secret même de la vie dont la pulsation, à ces instants-là, traverse mon propre sang, m’unit à la création de Dieu telle qu’elle est réellement: un tout, une seule forme sous mille variantes, le commencement et la fin de toutes choses.

Bibliographie de
Jacques Berg