Randall entre les autres
Roman traduit de l'américain par Evelyne Stauffer
ISBN: 
2-910030-01-6
25,76 €
format 13x19
Septembre 1993


Cette vaste chronique retrace la vie dans la banlieue de Chicago, entre 1954 et 1979, d’une famille de six enfants, insouciante jusqu’à ce que Randall, le troisième enfant, se révèle autiste. Douloureuse différence à se réapproprier au sein de la famille, par le père, psychanalyste, par la mère, par Mack, le frère aîné, englué dans l’enfer du Vietnam, par Liddie, la sœur aînée, qui se réfugie dans des idylles sans avenir, et par les plus jeunes qui, face à leurs parents qui se déchirent, s’efforcent de mener une vie ordinaire.

Extrait:

Mes parents avaient fondé une famille, ils avaient eu trois beaux enfants désirés, ils avaient acheté une maison à Chicago, dans une rue où d’autres jeunes couples achetaient leur maison à la fin de la guerre. La pratique de mon père était florissante. Mes parents s’aimaient.

Et puis tout se gâta.

Randall, plus beau que les deux premiers enfants, restait immobile. À deux ans, il ne marchait pas encore. Il ne parlait pas non plus... Ma mère était alors enceinte de moi. Mary suivit un an après, puis Sarah un an et demi après. Nous savions dès le début ce que l’on attendait de nous. Nous devions être normales, joyeuses.




La presse et les libraires en parlent: 

Nathalie Quéruel, La Vie « Sans verser dans le larmoyant, ni dans le médical, en gardant cette veine douce et sensible propre aux récits intimistes, Sue Miller suggère avec un certain talent comment l’arrivée d’un enfant “pas comme les autres” va fissurer la belle ordonnance de cette famille “comme les autres ”. »

Bibliographie de
Sue Miller