Lettre d'information de Gaïa Éditions n°07

Sujet: Lettre d'information de Gaïa Éditions n°07
Date d'envoi: 2010-07-01 06:43:28
Publication N°: 7
Contenu:
 
800_cartouche_en_tete

Lettre d'information n°7 — juillet 2010

800_cartouches_edito


Avant un automne qui s'annonce très nordique avec deux bons polars attendus (Le cri de l'engoulevent de Kjell Eriksson, et L'incendiaire de Jón Hallur Stefánsson), Gaïa profite de la période estivale pour mettre à l'honneur ses auteurs français.

Août sera marqué par la sortie du premier roman de Didier Desbrugères : Le Délégué. Un moment de lecture fort, une belle rencontre en perspective. Suivi en septembre par le retour d'Anne Delaflotte Mehdevi, avec Fugue son nouveau roman. Sans plus attendre, en voici un avant-goût.

L'équipe de Gaïa vous souhaite un bel été, rythmé par des escapades littéraires aussi inattendues, exotiques et délicieuses que possible.

 

 
800_cartouches_Evenement
 

 

 

 

Delegue_BD

CHIC ! Gaïa prépare sa ReNtrée LitTÉraiRe
 avec un 1er roman à découvrir en avant-première :
 
•• Le Délégué de Didier Desbrugères ••
 
 
« La lumière tombe des fenêtres à meneaux. Rongée par l’humidité comme une fresque d’église, l’immense carte de la République habille les quatre murs de la salle des Délégués, enjambe portes et fenêtres, et empiète par endroits sur les corniches du plafond. Elle date. Sans doute la doit-on à un artiste de second ordre. »
S. part prendre ses fonctions de Délégué dans une province reculée de la République. Un voyage en train de dix jours, en troisième classe, l’amène au bout de la steppe, à Lurna. S. est un homme droit qui pense servir dignement l’Administration. Lorsque surgit le doute, que pointe la résignation, il vacille...
 
Parution : 18 août 2010
 
 
Présentation du livre, extrait, entretien avec l'auteur...
sont disponibles dès à présent sur le site internet  >>>

 

 

 

 

 


Terre des affranchis de Liliana Lazar
un premier roman, sept prix littéraires, six sélections
Roumanie, 1955. Dans la forêt moldave, les légendes populaires prêtent d'étranges pouvoirs au lac de Slobozia. Victor Luca, un jeune homme aux pulsions meurtrières, vit là. Perdu au cœur de la forêt moldave, dense et enveloppante, le village de Slobozia vibre aux secousses de la grande Histoire, de l'avènement de Ceausescu à sa chute.
 
 
 
Prix littéraires
 
prix Première 2010 (organisé par la Radio Télévision Belge Francophone)
prix des lecteurs de l'Armitière (organisé par la librairie l'Armitière à Rouen) 
prix Lucioles 2010 (organisé par la librairie Lucioles à Vienne)
prix littéraire des Grandes Écoles : mention spéciale du jury
prix Bourboulenc 2010
(organisé par la librairie Mots et Compagnie et Cultura Carcassonne)
prix du premier roman de l'université d'Artois 2010 
prix Peindre en Provence 2010
 
 
 
Sélections
 
festival du premier roman de Chambéry
festival du premier roman de Laval
rentrée littéraire France Culture Télérama 2009
rentrée littéraire Fnac
rentrée littéraire Privat et Chapitre.com
rentrée littéraire Culturissimo des Espaces Culturel Leclerc
rentrée littéraire Talents à découvrir
Cultura
 

800_cartouches_agenda800_cartouches_illu_agenda4

 
Tout début juillet, c'est à Marseille que vous pourrez retrouver Velibor Čolić. Quant à Liliana Lazar, elle sera invitée aux Journées du livre de Sablet (84) les 17 et 18 juillet.
Consultez la rubrique Agenda de notre site internet pour connaître tous les détails.

-> en savoir plus

 

800_laPresseenParle_3

 

Jón l'Islandais, roman de Bruno d'Halluin
« Bruno d'Halluin est un navigateur savoyard (oui, c'est possible) qui connaît comme sa poche la mer déchaînée entourant l'Islande. De sa passion pour ce pays, il a ramené un roman qui n'a rien à envier aux fameuses sagas, Jón l'Islandais. En plein XVe siècle, on y suit le périple du dernier héritier des Vikings du Groenland, enlevé par les Anglais à l'âge de 7 ans, et qui ne tardera pas à mettre les voiles pour son pays natal. » Métro
 lire toute la presse (L'Est Républicain, Page des Libraires, Bateaux, ...)


Victoria, roman de Knut Hamsun 
« Après avoir publié la biographie de Knut Hamsun, les éditions Gaia, spécialistes de la littérature scandinave, proposent plusieurs romans de l'écrivain norvégien mort au début des années 50. Victoria, qui inaugure cette série, est une sorte de rêve éveillé, véritable bijou littéraire. » Marseille l'Hebdo
lire toute la presse (Page des Libraires, Métro, Le Monde, Le Matricule des Anges ...) 


Jésus et Tito, roman de Velibor Čolić
« Ce "roman-inventaire", ainsi que le définit lui-même Velibor Čolić, est avant tout une formidable percée dans une époque. Tout y défile sur un rythme fougueux : la vie au jour le jour, les premiers émois, les premières inquiétudes, les tendresses et les mélancolies. Ces “antimémoires” se terminent dans une caserne. L'impétueux Velibor est soldat, malgré lui. Il coche les jours, attend la quille, ferme les yeux, se voit amoureux, libre dans un monde libre, en paix. Il sera écrivain. Velibor ?oli? publie aujourd'hui son septième livre, mais le deuxième écrit directement en français, après le splendide Archanges, en 2008. Humour, sagacité, puissance narrative : Jésus, Tito et Čolić nous mènent en bateau. Pour notre plus grand plaisir. » Télérama
lire toute la presse (Le blog de Martine Laval/Télérama, Libération, Le Figaro...) 


Sur les chemins de Chine, récit de voyage de Clara Arnaud
« De Pékin, où on “vit la dictature du capitalisme en même temps que celle du communisme”, au Tibet des monastères, “où le sang a coulé et où la porte d'accoutumée ouverte est désormais gardée close au reste du monde par une escorte de policiers”, les personnes rencontrées sur ce chemin improvisé semblent aussi mystérieuses qu'improbables à l'œil occidental : le moine de Labrang “resplendissant d'un calme souverain”, la famille ouïghoure et son sens de l'hospitalité, la rudesse de l'accueil tibétain et, surtout, la certitude de vouloir connaître l'autre déroutent et rassurent à la manière des rares conducteurs croisés qui s'arrêtent pour jeter “dans l'air glacé des poignées de petits papiers multicolores qui se répandent en un nuage coloré” et repartent aussitôt. » Libération
lire toute la presse (Page des Libraires, La Liberté, Cavalière, 491, Le Matricule des Anges, ...)
800_cartouches_bonus4
ParoleEcrivain_DDesbrugeres

Gaïa part à la rencontre de ses auteurs.

 

 
Ce mois-ci, Gaïa rencontre Didier Desbrugères, à l'occasion de la sortie de son second roman, Le Délégué, en août 2010.

 

Pour écouter, cliquez ici.