Les cicatrices de l'évolution
Essai traduit de l'anglais par Maurice Pagnoux
ISBN: 
2-910030-11-3
22,71 €
format 13x19
Octobre 1994


Pourquoi le mal de dos est-il chronique chez l’homo sapiens? Pourquoi souffre-t-il d’hémorroïdes? Pourquoi l’acné dit juvénile affecte-t-il davantage les mâles que les femelles? Voici des hypothèses déconcertantes avancées avec un humour tout britannique : la théorie du singe aquatique, exposée par des arguments rigoureux qui passent au crible les indices, les «cicatrices» de l’espèce humaine, telles que la bipédie, l’absence de pilosité, l’obésité, la ménopause, la monogamie, etc...

Extrait :

«Le fait qu’une opinion a été très largement admise ne prouve nullement qu’elle n’est pas complètement absurde.» Bertrand Russel

Dans toute l’histoire de l’évolution, l’apparition de l’homme est l’épisode où les questions sans réponses sont le plus nombreuses.

L’état actuel des choses peut être résumé de la façon suivante: quatre des plus grands mystères qui demeurent à propos des hommes sont: 1. Pourquoi marchent-ils sur deux pattes ? 2. Pourquoi ont-ils perdu leur fourrure ? 3. Pourquoi ont-ils acquis de si gros cerveaux ? 4. Pourquoi ont-ils appris à parler ?

Les réponses orthodoxes à ces questions sont les suivantes : 1. Nous ne le savons pas encore – 2. Nous ne le savons pas encore – 3. Nous ne le savons pas encore. – et 4. Nous ne le savons pas encore.

Dans les trente dernières années, un grand nombre de scénarios alléchants de l’évolution ont été démolis avec succès.

 

Pour la théorie croulante de la savane, ce moment est arrivé.

Bibliographie de
Elaine Morgan