L'épouse inconnue
Roman traduit du danois par Monique Christiansen
ISBN: 
2-84720-103-1
384 pages - 21 €
format 13x23
Octobre 2007


Marcus Hoffman, ingénieur et homme d’affaires danois d’environ 35 ans, est un homme heureux depuis qu’il a rencontré Nathalie à Moscou, dix ans auparavant. Ils vivent au Danemark, et Marcus voyage beaucoup pour son travail. Lors d’un séjour à Nice, il est témoin d’une agression et son passé de soldat d’élite lui permet de sauver la vie de Victor, un Russe, et de faire fuir deux malfrats. Victor lui jure une reconnaissance éternelle.

Aussi lorsque, au cours d’une croisière fluviale en Russie, Nathalie disparaît, Marcus qui ne parle pas un mot de russe fait appel à Victor. Mais les informations que celui-ci va récolter grâce à ses douteux agents ne vont guère faire le bonheur de Marcus. Car Nathalie n’est pas celle qu’il croyait. Dans la Russie post-communiste de Poutine, Marcus à son corps défendant, et Victor par cupidité, côtoient mafia, groupes terroristes, camps staliniens, trafic d’icônes religieuses entre la Russie et le Japon, et combattants tchétchènes.

Leif Davidsen signe ici un thriller écrit à la première personne. Le lecteur est entraîné dans le sillage de Marcus Hoffman, jeune homme au caractère rationnel qui croit maîtriser sa vie, aussi bien personnelle que professionnelle. La disparition de son épouse va l’arracher à cette vie ordonnée, et ébranler profondément ses certitudes, ainsi que sa vision non seulement du monde, mais aussi de lui-même et de ses relations aux autres. Un récit saisissant, servi par une écriture simple mais aiguisée.

La presse et les libraires en parlent: 

Madame Figaro « Résultat, ses histoires nous emmènent en Tchétchénie ou en Slovaquie, avec une ambition littéraire qui dépasse la simple littérature policière. Davidsen semble appliquer à la lettre le précepte des rabbins lituaniens a la fin du XIXe : il faut envoyer des mots vers le ciel pour que le ciel ne nous tombe pas sur la tête. »

Agnès Bozon-Verduraz, Télérama « Leif Davidsen n’est pas de ces écrivains qui expliquent le monde: il vous jette dedans. Sans prendre de gants. »

Mauvais Genres « Un grand auteur danois à lire absolument. Un auteur fascinant qui n’est pas sans rappeler le grand John Le Carré, “la référence” en la matière ! »

Alexandre Fillon, Livres Hebdo « Si ce n'est pas déjà fait, il faut se précipiter sur Le dernier espion (Gaïa Editions, 2002) ou La femme de Brastislava (Gaïa Editions 2004). Coup de chance, Gaïa publie ces jours-ci son nouveau roman, L'ennemi dans le miroir... Efficace en diable comme à son bonne habitude, Leif Davidesen a tricoté un roman haletant que l'on n'a aucune envie de lâcher. »

Florence Larchevêque, Librairie Verger des Muses (Corbeil-Essonnes), Page des libraires « Leif Davidsen nous plonge dans un suspens où la fiction ressemble étrangement à la réalité... Avec habileté et une profonde connaissance de ces sujets, l'auteur nous tient en haleine jusqu'au dénouement final. A découvrir absolument... »

 

 

Bibliographie de
Leif Davidsen
  • La fille du traître Leif Davidsen Gaïa
  • La mort accidentelle du patriarche - Gaïa Éditions
  • Le gardien de mon frère Gaia Éditions