Le vent l'emportera
Le vent l'emportera - Gaïa Editions
Polar traduit du norvégien par Alex Fouillet
ISBN: 
978-2-84720-792-7
272 pages - 21 €
format 15x24
Septembre 2017

 

Le privé le plus populaire de Norvège prêt à renoncer au célibat ? Pas si le destin s’en mêle.
Au large de Bergen, à quelques encablures des fjords, une ou deux îles sont battues par les vents. Un pont les relie au continent, le tourisme pourrait s’y développer, si le site n’était pas promis à être défiguré par de hautes silhouettes bruyantes et menaçantes : peut-on rêver endroit plus idéal que ces îles sous le vent du Nord pour un parc d’éoliennes ? Une famille déchirée par des intérêts divergents, un mari qui disparaît la veille d’une consultation décisive, des écologistes soft et d’autres prêts à des actions d’éclat beaucoup plus violentes.
Un polar écolo dans la Norvège des fjords et du pétrole. En mer du Nord, la route des bateaux vikings devint celle des supertankers. Et si aujourd’hui la jolie vue que l’on a sur les fjords depuis l’Express côtier était remplacée par un gigantesque parc d’éoliennes ?
Entre protection de l’environnement, tourisme et obscurantisme, Varg Veum dresse la liste des mobiles.

Découvrez un extrait du Vent l'emportera

La presse et les libraires en parlent: 

Côté Caen « Gunnar Staalesen nous raconte avec beaucoup de fluidité et de précision les enjeux des développements économiques liés à l’écologie. »

Librairie Majuscule Birmann « Après bien des péripéties, Varg Veum, le détective prive le plus désabusé de Norvège, semble prêt à se ranger. […] Pourtant, il est des personnages qui attirent les ennuis aussi sûrement qu'un aimant attire le fer ; indubitablement Veum en fait partie. 

Danactu-résistance « Avec son art subtil de la narration, Gunnar Staalesen […] nous réjouit une fois encore. Un vrai polar qui illustre aussi le greenwashing, tendance mondiale, ou comment détruire l'environnement pour préserver l'environnement. L'écologie peut parfois devenir un business et face à des intérêts immenses, la mort de quelques humains passe hélas par pertes et profits. Au final, une réussite de plus pour Gunnar Staalesen et un grand moment de plaisir pour nous. »

 

Voyage dans les Lettres Nordiques « Un polar riche et émouvant, à la Staalesen. »

Bibliographie de
Gunnar Staalesen
  • Le vent l'emportera - Gaïa Editions
  • Cœurs glacés Gaia Éditions
  • L'enfant qui criait au loup Gaia Éditions
  • Face à face Gaia Éditions