La femme de Bratislava
Roman traduit du danois par Monique Christiansen
ISBN: 
2-84720-024-X
21 €
format 13x23
Mai 2004

 

Teddy a 40 ans, épuise un troisième mariage et se traîne de colloque en colloque où plus personne ne prote attention à ses connaissances périmées de l'ex-bloc communiste. L'OTAN bombarde le Kosovo. Une nuit, dans sa chambre d'hôtel à Bratislava, une femme surgit. Elle prétend être sa demi-soeur, née de l'union secrète de son père avec une Croate. La supposée Maria lui remet des documents, lettres et photos, notamment celle de l'enterrement de leur père, où Teddy reconnaît sans aucun doute possible sa soeur Irma. Sur ce, Teddy se fait un tour de rein qui le contraint à rentrer dès le lendemain à Copenhague. Où sa femme lui annonce qu'elle le quitte. C'est alors que deux flics débarquent chez lui, stupéfaits de le trouver vivant : dans sa chambre laissée vacante à Bratislava, un homme a été assassiné. Tandis qu'à Copenhague, Irma vient d'être arrêtée, accusée d'espionnage. Et de tremper dans les affaires peu claires des vétérans S.S. danois. Harcelé par le policier Per Toftlund, qui reprend du service alors qu'il est sur le point d'être papa, Teddy découvre le passé nazi de son propre père…

"La femme de Bratislava" a obtenu le prix des Ambassadeurs Francophones du Danemark en 2004.

 

La presse et les libraires en parlent: 

Agnès Bozon-Verduraz, Télérama « Leif Davidsen n'est pas de ces écrivains qui expliquent le monde: il vous jette dedans en racontant ce qu'il voit, ce qu'il sent. Sans prendre de gants. »

Michel Abescat, Le Monde des Livres « Davidsen connaît bien la réalité qu'il décrit. Et c'est évidemment cette proximité du regard et du coeur qui agrippe et touche d'abord le lecteur… Il excelle à décrire cette atmosphère entre chien et loup quand le destin de ses héros bascule en même temps que l'Histoire. »

Bibliographie de
Leif Davidsen
  • La fille du traître Leif Davidsen Gaïa
  • La mort accidentelle du patriarche - Gaïa Éditions
  • Le gardien de mon frère Gaia Éditions