Destin et commentaires
Roman traduit du serbo-croate par Alain Cappon
ISBN: 
2-910030-42-3
21,19 €
format 13x19
Mars 1998


Pavel Volkov sait bien qu’il n’est un héros de roman que grâce à la bonté de l’auteur. Qui l’a affublé de parents indignes et d’un grand-père qui rêve pour lui d’un brillant avenir, le fait nommer officier de la marine russe et le déclare descendant direct du despote serbe Djordje Brankovic. Qu’à cela ne tienne, il joue son rôle presque à la perfection jusqu’au siège de Trieste pendant les guerres napoléonniennes. Et là, las, il renonce. Et disparaît dans une faille temporelle. Ce qui permet à l’auteur de se transformer en narrateur, lui aussi descendant d’un Brankovic (le même ?), de tomber amoureux et d’achever son parcours à Budapest, en 1956, face aux chars russes écrasant le soulèvement.

Vaste fresque, à la fois historique, épique, et érudite, ce roman constitue une véritable histoire de la mentalité serbe, de ses fantasmes, et prouve une fois encore l’immense talent de Petkovic, un des plus grands auteurs de cette fin de siècle.

Radoslav Petkovic s’est vu décerner en 1994 le prix du meilleur roman de l’année par la revue NIN pour Destin et commentaires.




 

 

La presse et les libraires en parlent: 

Tropismes Libraires, Journal « La péninsule balkanique. À quelle identité littéraire renvoie cette curieuse identité territoriale? On pourrait avancer un élément de réponse en affirmant que, souvent, nous sommes surpris par cette littérature. Dans quel sens? Nous sommes surpris par les mélanges de genres qui y sont monnaie courante. Avec Destin et commentaires, on rentre tout à fait dans ce registre. C’est à maints égards un livre surprenant : tour à tour fresque épique, nouveau roman et aventure individuelle. L’auteur ne craint pas de maltraiter (temporellement par exemple) son lecteur. »

 

Bibliographie de
Radoslav Petković