Buzz Aldrin, mais où donc es-tu passé ?
Traduit du norvégien par Jean-Baptiste Coursaud
ISBN: 
978-2-84720-137-6
512 pages - 24 €
format 13x23
Mai 2009


Mattias est né en 1969, la nuit où l’Homme a marché sur la Lune. Il en garde une fascination pour l’espace, le lieu de tous les possibles, mais surtout pour le vrai architecte de la mission Apollo 11, non pas Armstrong mais Buzz Aldrin, celui qui le second mettra le pied sur la Lune. Comme l’astronaute, Mattias refusera d’entrer dans la lumière ou dans la légende, il sera celui qu’on ne repère pas en classe, celui dont on ne se souvient pas vingt ans après, il deviendra jardinier « parce que c’est silencieux ». Adolescent, Mattias est tombé raide amoureux de Helle, qu’il n’a plus quittée, ne cesse d’aimer mais qui refuse toujours de l’épouser. En juillet 1999, pendant que Stavanger et le monde retiennent leur souffle de peur que l’an 2000 entraîne le chaos, c’est justement le chaos qui frappe Mattias de plein fouet : il se retrouve aux Îles Féroé et va être recueilli par Havstein.

Buzz Aldrin est un récit sur la volonté d’être aimé et d’être là pour l’autre, un roman sur la générosité et l’humanisme, sur le désir d’anonymat dans un monde assourdi par le bruit. Bercée toutefois par la musique, truffée de références aux cultures populaires, et en cela de plain-pied dans la modernité, cette histoire transporte les lecteurs dans une contrée méconnue, les Féroé, qui du coup apparaissent dans tout leur exotisme des antipodes comme une autre improbable Lune. Adapté à l’écran en Norvège, premier roman de Johan Harstad, Buzz Aldrin, mais où donc es-tu passé? a été salué unanimement par la critique non seulement norvégienne, mais aussi danoise, finlandaise et néerlandaise.

La presse et les libraires en parlent: 

actualitté «  Sans prétention, avec une légèreté douce et entraînante, sensible et bienfaisante, l’histoire retient et convainc et l’exotisme des paysages, que le lecteur découvre progressivement et avec précision, l’ambiance et le climat particuliers du pays saisissent à vif. Rudes mais tonifiants. Singuliers et inoubliables. Le voyage EST bien là.  »

Bibliographie de
Johan Harstad