Black-out
Roman traduit du norvégien par Jean-Baptiste Coursaud
ISBN: 
2-84720-001-0
15 €
format 13x23
Mai 2002

 

Un homme sort d’un pub et se retrouve dans la rue. Seul. D’autant plus isolé et perdu qu’il ne se souvient de rien. Il voit les passants, lit les enseignes, devine plus qu’il ne sait qu’elles sont en anglais. Mais il ne parvient pas à se souvenir où  il se trouve. Il devine qu’il vient de boire une bière dans un pub — lequel ? — et qu’il y attendait une femme partie faire une course — sa femme ? Il fait quelques pas, entre dans le pub le plus proche, mais rien ne ravive sa mémoire. Il aurait aussi bien pu être ailleurs. Réfléchir lui cause des maux de tête terribles. Il ne sait plus rien, plus qui il est. Le complet black-out. Aussi va-t-il feindre, s’inventer une identité et une vie, croiser des agents secrets, se lier à eux. Dès lors, l’engrenage est inéluctable. Pendant ce temps-là, sa femme — car il a bien une femme — part à sa recherche, contacte la police. Qui ressort une histoire de meurtre. Qui l’a commis ? Lui ? Sa disparition en fait décidément le coupable idéal. Vraiment ?
Bibliographie de
Fredrik Skagen