À paraître

Août 2017
de Olivier Kemeid
224 pages / 19 € / format 13x22 / ISBN: 978-2-84720-791-0
Littérature générale

 

Originaire de Norvège, Peter Tangvald vogua sur tous les océans du globe. Il bâtit de ses mains son voilier en bois, épousa et épuisa sept femmes, deux mourront en mer. Exilé perpétuel, réfugié des mers volontaire, il navigua toute sa vie. Il devient ici le personnage d'un roman picaresque : l'auteur – fasciné depuis qu'il le croisa, enfant – recompose la vie hachurée, tragique et rocambolesque du marin, et s'invite avec fièvre dans la légende.

Septembre 2017
de Maria Ernestam
Roman traduit du suédois par Anne Karila
416 pages / 24 € / format 13x22 / ISBN: 978-2-84720-793-4
Littérature générale

Amies depuis l’enfance, Veronica est prof de musique, charismatique et envahissante, Marieke est écrivaine et reste dans l’ombre. Elles ne se sont plus parlé depuis dix ans. Depuis leur voyage sur les traces de tante Klara.
Après la mort de tante Klara, les deux amies sont parties lui rendre hommage et aussi enquêter sur ses secrets : Klara partait deux fois par an en vacances, toujours aux mêmes endroits, Langkawi en Malaisie, et San Francisco. Qui retrouvait-elle, quelle vie menait-elle ?
Au bar de l’hôtel de Langkawi, Veronica et Marieke rencontrent James, énigmatique et séduisant pianiste. Il révèle les deux amies sous un nouveau jour, et fait vaciller le passé.
Qui connaît-on vraiment ? A-t-on raison de vouloir savoir ?
Un roman envoûtant sur les rêves et les promesses brisées, sur la création et l’amitié.

Septembre 2017
Le vent l'emportera - Gaïa Editions
de Gunnar Staalesen
Polar traduit du norvégien par Alex Fouillet
272 pages / 21 € / format 15x24 / ISBN: 978-2-84720-792-7
Gaïa polar

 

Le privé le plus populaire de Norvège prêt à renoncer au célibat ? Pas si le destin s’en mêle.
Au large de Bergen, à quelques encâblures des fjords, une ou deux îles sont battues par les vents. Un pont les relie au continent, le tourisme pourrait s’y développer, si le site n’était pas promis à être défiguré par de hautes silhouettes bruyantes et menaçantes : peut-on rêver endroit plus idéal que ces îles sous le vent du Nord pour un parc d’éoliennes ? Une famille déchirée par des intérêts divergents, un mari qui disparaît la veille d’une consultation décisive, des écologistes soft et d’autres prêts à des actions d’éclat beaucoup plus violentes.
Un polar écolo dans la Norvège des fjords et du pétrole. En mer du Nord, la route des bateaux vikings devint celle des supertankers. Et si aujourd’hui la jolie vue que l’on a sur les fjords depuis l’Express côtier était remplacée par un gigantesque parc d’éoliennes? Entre protection de l’environnement, tourisme et obscurantisme, Varg Veum dresse la liste des mobiles.

Septembre 2017
de Steinunn Jóhannesdóttir
Roman traduit de l'islandais par Éric Boury
256 pages / 21 € / format 13x22 / ISBN: 978-2-84720-794-1
Littérature générale

En 1627 aux îles Vestmann, au sud de l’Islande, les maisons de tourbe sont fouettées par les vents. À la fin de la saison de pêche, les retrouvailles sont fougueuses, mais brèves.
Une nuit, des pirates venus d’un monde lointain font irruption : ils violent, tuent, et séquestrent 400 Islandais lors de ce qu’on appellera le Raid des Turcs. Guðriður est enlevée avec son petit garçon. Emportés au-delà des mers du Sud, ils seront tous vendus comme esclaves. La jeune femme, battue et convoitée, est mise au service d’un dey et de ses quatre épouses. Elle découvre le climat torride et les richesses d’Alger la cosmopolite.
Reverra-t-elle un jour son pays natal et son homme ?
Roman d’aventures basé sur des faits réels, L’esclave islandaise est la saga en deux volumes d’une passionnante destinée.