Bienvenue

  • Nature morte avec chien et chat
    Sortie
    Février 2021
    de Binnie Kirshenbau
    Catherine RICHARD-MAS
    288 pages / 22 € / format 14 cm X 22 cm / ISBN: 978-2-330-14576-7
    Au terme de plusieurs semaines de dépression sévère, Bunny, une écrivaine quadragénaire new-yorkaise, est internée en psychiatrie le soir du réveillon 2008 — la fête et les mondanités n’ont jamais été son truc. Sa vie bascule alors dans un univers parallèle où les couverts sont en plastique, les activités débilitantes et les comportements étranges. Encouragée à participer aux ateliers d’écriture de l’hôpital, Bunny révèle par petites touches des blessures non refermées, des relations familiales tumultueuses, et consigne avec causticité sa vie et celle de ses compagnons d’infortune, avec lesquels se tissent peu à peu des liens. Ces derniers sont tous soignés par électrochocs — sans amélioration notable. Un traitement que Bunny redoute mais doit malgré tout considérer pour espérer pouvoir un jour rentrer chez elle. Se sortira-t-elle jamais de cet enfer ? Hilarant et déchirant, Nature morte avec chien et chat pose avec justesse des mots sur la douleur de l’âme et nous plonge dans l’esprit “dérangé” d’une femme trop lucide pour être heureuse.
  • Sortie
    Janvier 2021
    de Dara McAnulty
    Roman traduit de l’anglais [Irlande du Nord] par Laurence Kiefé
    240 pages / 22 € / format 14 x 22 cm / ISBN: 978-2-84720-970-9
    Dara McAnulty est un naturaliste nord-irlandais, un amoureux de la faune et de la flore, un adolescent autiste ayant trouvé dans la nature un remède à ses maux, un refuge. En 2018, alors que sa famille s’apprête à déménager à l’autre bout du pays, Dara est dévasté par la perspective de devoir quitter les forêts et paysages qu’il affectionne. L’écriture s’impose à lui comme une nécessité - un moyen d’exprimer ses sentiments et son engagement, ses passions et ses frustrations. À tout juste quatorze ans, il entreprend la rédaction d’un journal et nous fait partager, au fil d’une année, son émerveillement au contact de la vie sauvage et sa lassitude face à l’inconséquence et l’indifférence humaines ; il nous dévoile le quotidien d’un adolescent tiraillé entre les préoccupations inhérentes à son âge et un combat pour la conservation de l’environnement, qui le pousse à transcender son “handicap invisible” en allant vers les autres. Mêlant observations scientifiques, nature writing, poésie et mythologie irlandaises, son récit nous offre la perspective unique d’un jeune autiste sur le monde vivant et nous invite à observer et protéger les merveilles trop souvent ignorées qui nous entourent.
  • Sortie
    Janvier 2021
    de Jørn Riel
    Inès JORGENSEN
    208 pages / 9 € / format 12 cm X 18 cm / ISBN: 978-2-84720-969-3
    Une vieille femme, Niniok, et son petit-fils Manik sont restés tous les deux sur une île pour veiller au séchage de la viande et du poisson. L’hiver venu, leur tribu ne vient pas les chercher. Serait-il arrivé quelque malheur ? Niniok est terrifiée à l’idée qu'ils soient les seuls êtres vivants sur terre. Plus encore, que Manik soit bientôt le dernier. Abordant un épisode méconnu du passé du Groenland, Jørn Riel, l’auteur des fameux racontars arctiques, nous conte une histoire cruelle et tragique, où mythes et poésie s’entremêlent. Prix de la littérature nordique et prix Millepages 1998.
  • La Lectrice disparue
    Sortie
    Novembre 2020
    de Sigríður Hagalín Björnsdóttir
    Roman traduit de l’islandais par Éric Boury
    352 pages / 22,50 € / format 14.3 cm X 20 cm / ISBN: 978-2-84720-993-8
    Edda, une jeune blogueuse islandaise, s’enfuit un beau matin sans laisser d’explication, abandonnant son bébé de trois jours. Quand la police découvre qu’elle s’est rendue à New York, son frère Einar accepte de partir à sa recherche. Habitué à pister des disparus dans les immensités islandaises, ce pêcheur et sauveteur chevronné a passé son enfance à courir après sa sœur, toujours cachée — dans les placards, sous le lit — et invariablement plongée dans un livre. Mais il ne s’agit plus de jouer. Einar évolue cette fois-ci dans un environnement étranger, une mégapole, et sa dyslexie ne facilite pas les choses. S’il ne dispose d’aucun indice, quelque chose le pousse à penser que la disparition d’Edda est liée à sa vieille obsession de la lecture et que la clé pourrait se trouver dans un livre. Mais lequel ? Lui qui a toujours été dépendant de sa sœur pour se faire lire des histoires ne sait par où commencer.
  • L’Île
    Sortie
    Novembre 2020
    de Sigríður Hagalín Björnsdóttir
    Roman traduit de l’islandais par Éric Boury
    288 pages / 9.90 € / format 12 cm X 18 cm / ISBN: 978-2-84720-997-6
    Le monde peut devenir si petit qu’il se résume à un seul être humain. À un homme minuscule dans un fjord abandonné d’Islande, qui se souvient : comment toute communication avec le monde extérieur fut soudain coupée, quelle fut la réaction du gouvernement, des médias, de la population. Quelle fut la sienne, journaliste politique flirtant avec les sphères du pouvoir, en couple avec María, musicienne d’origine étrangère. Le pays, obsédé par son passé, croit pouvoir vivre en autarcie, rejette ce qui n’est pas islandais et réactive les peurs ancestrales. Faire face à la faim, dans un pays de volcans cerné par les eaux. Comme un piège qui se referme.